Prédiction Maroc – Portugal 10/12/2022 Coupe du Monde 2022

Samedi, le Maroc affronte son voisin portugais pour une place en demi-finale. Après leur exploit face à l’Espagne, les Lions de l’Atlas tenteront une nouvelle fois de déjouer les pronostics pour dépasser toute nation africaine devant eux.

Malgré cela, au contraire, cette équipe du Portugal est en pleine confiance après sa démonstration face à la Suisse. Face à des Marocains survoltés, les hommes de Fernando Santos tenteront d’égaler leur meilleur record en Coupe du monde, une demi-finale qu’ils n’ont pas atteinte depuis 2006. Le match commence à 16h.

Mise à jour : le Maroc l’a fait ! Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde, une nation africaine se retrouve qualifiée pour les demi-finales. Les Lions de l’Atlas sont restés fidèles à eux-mêmes avec une performance pleine d’altruisme et d’envie. Face aux attaques portugaises, la défense marocaine est restée imperméable, mais a aussi pu compter sur de belles parades de Yassine Bounou.

Malgré les absences de Noussair Mazraoui, Nayef Aguerd, puis Romain Saïss et Hakim Ziyech, les hommes de Walid Regragui ont tenu bon et se sont montrés réalistes en obtenant l’un de leurs rares points clés grâce à Youssef En-Nesyri qui remontait le terrain pour dévier un centre. . dans les cages de Diogo Costa.

Le Portugal aura jeté toutes ses forces dans la bataille, dont Cristiano Ronaldo qui, malgré son âge, reste le joueur le plus « clutch » du circuit mondial. Malgré cela, grâce à une défense de fer et un milieu de terrain insoutenable avec une pression constante de Sofyan Amrabat et Azzedine Ounahi, le Maroc a bouleversé une équipe qui il y a quelques jours avait encaissé six buts à la Suisse. Les Lions de l’Atlas auraient même pu faire le break en fin de match sur une contre-attaque de Zakaria Aboukhlal. Malgré cela, après avoir été réduits à dix, les Marocains ont terminé la Coupe du monde de CR7 et sa famille écrit l’histoire de leur pays, du continent et de leur football.

Retrouvez tous nos pronostics Coupe du Monde 2022.

Détails du match Maroc – Portugal

La cote de Maroc – Portugal avec Winamax

Selon Winamax, le Portugal est le grand favori avec une cote de 1,65. En face, le Maroc n’est qu’à 5,85, pour un nul à 3,75. En vous inscrivant sur Winamax, vous bénéficiez d’un pari gratuit de 100€ grâce au bonus Winamax.

100€ de paris gratuits offerts à l’inscription

Winamax vous offre jusqu’à 100€ de paris offerts dès votre inscription

Maroc : actualité et forme

Quoi qu’il arrive samedi après-midi, le Maroc a déjà écrit l’histoire de sa sélection. Face à l’Espagne et son tiki-taka, les Lions de l’Atlas se sont appuyés sur ce qu’ils savent faire de mieux : défendre avec un bloc compact. Pendant 120 minutes, ils n’ont laissé aucune place au système rigide opéré par La Roja. Les dix joueurs marocains présents sur le terrain se sont défendus, et, même en cas de tentatives espagnoles, Yassine Bounou était là pour jouer contre les pompiers.

De plus, les hommes de Walid Regragui ont montré toute leur technicité lors des phases de transition, ils ont fait beaucoup de dégâts à la défense adverse avec leurs quelques occasions, comme les 6 dribbles réussis de Sofiane Boufal.

Cette abnégation et cette solidité ont permis au Maroc d’emmener l’armada espagnole jusqu’aux tirs au but. Là, la pression exercée sur les tireurs ibériques, associée à Yassine Bounou en feu, a rapidement donné au Maroc son meilleur bilan en Coupe du monde. Avec cette victoire, les Lions de l’Atlas sont devenus le quatrième pays africain à atteindre les quarts de finale du plus grand tournoi. Néanmoins, après l’euphorie, l’heure de la réalité est arrivée pour une équipe marocaine qui veut affronter le Portugal en toute confiance.

Les cinq derniers matchs du Maroc :N–V–V–N–V

On ne gagne pas un match aux tirs au but contre l’Espagne sans quelques dégâts physiques. S’ils ont vite oublié leur fatigue après la panenka victorieuse d’Achraf Hakimi, les joueurs de Walid Regragui pourraient subir le contrecoup de ces 120 minutes d’efforts continus.

Outre la défense centrale qui a littéralement mis fin au match sur une jambe, des cadres comme Sofyan Amrabat, Hakim Ziyech ou Achraf Hakimi ont passé ces deux heures à multiplier les courses vers l’avant puis les reculs défensifs, une explosion d’énergie qui risque d’avoir des conséquences sur leur quart. final.

Pourtant, malgré toute la fatigue et toutes les blessures subies par cet effectif marocain, ce dernier devra enfiler le blues de l’échauffement face à l’une des meilleures équipes de ce tournoi. Face à une attaque portugaise qui a fait tomber la Suisse, le Maroc devra jouer un match complet comme face à l’Espagne. Avec un seul but depuis le début du championnat, les Lions de l’Atlas tenteront de mener une attaque bien plus fluide que le système espagnol.

Malgré cela, la moindre absence peut sérieusement perturber ce bloc marocain. Si Romain Saïss, Nayef Aguerd et Noussair Mazraoui décrochent un Mondial majeur, leur absence sera difficile à combler du banc marocain, dont les remplaçants se sont montrés peu convaincants en fin de match face à l’Espagne. Enfin, absence remarquée ou pas, on peut s’attendre à une belle agressivité du bloc marocain qui cherchera à faire mentir les pronostics, comme à chaque match depuis le début de la compétition.

Maroc : effectif, blessés et absents

La composition probable du Maroc :

Les joueurs à suivre

Pour empêcher le milieu de terrain portugais de jouer son jeu, le Maroc aura besoin du travail harcelant de Sofyan Amrabat. De nouveau impérial face à l’Espagne, il fait taire Pedri de son omniprésence face à sa défense. Pour épargner Bruno Fernandes, il devra disputer un match complet comme les huitièmes de finale. De plus, même si sa défense centrale peut être en difficulté, il sera crucial pour combler les lacunes dans la surface.

S’il n’a pas été léché avec sa finition contre le but adverse, Youssef En-Nesyri aura un rôle majeur dans ce bloc marocain. Sans ballon, son travail de pression sur les défenseurs et milieux de terrain espagnols a largement contribué à restreindre les solutions adverses. Enfin, lors des rares occasions marocaines, il peut se transformer en sauveur, mais il doit être bien plus fort devant le but.

Face à des Marocains qui subiront les contrecoups de leur match face à l’Espagne, le Portugal doit réussir à faire le nécessaire. Malgré cela, la Seleção doit également rencontrer le bloc adverse pendant une grande partie du match, pour ne faire la différence qu’en toute fin de match. Enfin, il doit aussi subir les contre-attaques marocaines dans un match qui pourrait être spectaculaire.

Dernière mise à jour le 12/08/2022 à 17h01 Les dimensions en hauteur varieront probablement. 18+ Le jeu comporte des risques.

Portugal : actualité et forme

Le Portugal n’a laissé aucune place au doute lors de son huitième de finale. Face à la Suisse, la Seleção a montré toute sa force offensive. Avec le pari de laisser Cristiano Ronaldo sur le banc au profit de Gonçalo Ramos, Fernando Santos a donné un nouveau souffle à l’attaque portugaise. Ce dernier a sapé les espoirs suisses avec deux buts avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, et bien que Nati ait réduit l’écart, le Portugal a continué sur sa lancée avec encore deux buts pour l’avant-centre de Benfica avant que Rafael Leão ne vienne mettre la cerise sur le gâteau… en souriant (6-1).

En plus de confirmer que cette formation portugaise joue plus régulièrement sans CR7, une victoire aussi large permet à ce dernier d’aborder ce quart de finale avec toute la confiance du monde. Avec pas moins de douze buts inscrits dans cette Coupe du monde, le Portugal est l’attaque la plus efficace de la compétition, à égalité avec l’Angleterre. Néanmoins, les hommes de Fernando Santos devront rebondir rapidement après cette victoire exaltante pour se préparer à affronter la meilleure défense du tournoi.

Les cinq derniers matchs de Portugal :V–D–V–V–V

Malgré une équipe marocaine épuisée avec son match contre l’Espagne, le Portugal ne se voit en aucun cas déjà là. Si la Suisse a beaucoup découvert lors de ses phases de possession, ce ne sera pas le cas des Lions de l’Atlas qui resteront compacts pendant la quasi-totalité de la rencontre. La Seleção comptera donc sur le talent créatif de ses joueurs offensifs pour faire la différence, même si ces joueurs doivent d’abord se débarrasser de la pression marocaine.

Cependant, alors que le bloc adverse devrait rester plus haut pour éviter une exposition aérienne, le Portugal devrait pouvoir exploiter la profondeur. Avec les profils rapides de Leão ou João Félix, la Seleção a su mettre en difficulté la défense marocaine par derrière. Une fois de plus, les Portugais ne pourront pas commettre la même erreur que l’Espagne et abandonner leurs principaux créateurs face à la pression des milieux de terrain marocains, ce qui réduira considérablement leur impact sur le jeu.

Enfin, la défense portugaise pourrait également être mise en difficulté par les contres adverses. Alors qu’elle a déjà peiné face aux transitions rapides du Ghana et de la Corée, elle devra rester particulièrement prudente devant la vitesse et la technique des attaquantes marocaines, quitte à lâcher un milieu de terrain et moins relever son latéral.

Face à une équipe dont les exploits sont devenus la norme, le Portugal ne pourra pas se voir trop bon, sous peine de se retrouver du mauvais côté de l’histoire.

Portugal : effectif, blessés et absents

La composition probable de Portugal :

Les joueurs à suivre

Pour amender le bloc marocain, le Portugal pourrait avoir besoin des services de João Félix. Étincelant face à la Suisse, l’attaquant de l’Atlético Madrid a pesé le match avec sa science du mouvement et ses petites passes dans les intervalles pour trouver ses coéquipiers, notamment sur le premier but de Gonçalo Ramos. En profondeur ou dans les petits espaces, son duel face à Achraf Hakimi s’annonce passionnant.

Dans un système bien plus libéral que celui de la Roja, le Portugal s’appuiera sur ses principaux créateurs pour briser le verrou marocain. Positionné en meneur de jeu excentrique, Bruno Fernandes aura la possibilité de se placer plus bas pour apporter un surplus en milieu de match, mais aussi d’apporter une solution créative supplémentaire au milieu de terrain portugais. Sa justesse en déplacement pourrait faire la différence, surtout en fin de match face à une défense marocaine fatiguée.

Si l’attaque portugaise devait réussir à céder le pas à la défense marocaine, les Lions de l’Atlas devraient aussi profiter de leurs quelques contres pour frapper leur œil. Comme lors de 3 des 4 rencontres du Portugal dans cette Coupe du monde, on devrait voir des buts des deux côtés du terrain.

Dernière mise à jour le 12/08/2022 à 17h01 Les dimensions en hauteur varieront probablement. 18+ Le jeu comporte des risques.

Maroc – Portugal : stats et points clés

Compositions probables – Mise à jour le 12/12/2022 à 10h31

Phil

Nesyri

Silva

B

Après sa belle victoire face à la Suisse, le Portugal devrait avoir du mal à trouver autant de succès dans ce match face au Maroc. Malgré la fatigue et les blessures, cette équipe marocaine a su garder le contrôle de son adversaire pendant 90 minutes pour se donner l’opportunité d’entrer dans l’histoire. Si le Portugal part logiquement grand favori, le tirage au sort nous offre une alternative intéressante.

Dernière mise à jour le 12/08/2022 à 17h01 Les dimensions en hauteur varieront probablement. 18+ Le jeu comporte des risques.

Maroc – Portugal pronostics et cotes :

Maroc – Portugal : Comparaison des meilleures cotes

Pour ce quart de finale, le Maroc s’appuiera sur le même plan de match qui l’a mené jusqu’ici. Les hommes de Walid Regragui devraient réussir à tenir à distance les attaquants portugais une bonne partie de la rencontre, avant qu’ils ne croulent sous le poids des blessures, de la fatigue et de la profondeur du banc portugais. Par conséquent, nous devrions voir une majorité de buts en seconde période.